BECHU Anthony



Anthony Bechu est Architecte DPLG, Architecte du Patrimoine et urbaniste. Il dirige l’agence d’Architecture A. Bechu depuis 1986 qu’il a repris et développé à la suite de son père et de son arrière-grand-père, en développant notamment le patrimoine, l’urbanisme et les grands projets à l’étranger. Pour préparer et mettre en place la quatrième génération, il s’est entouré d’associés au sein de Bechu & Associés (structure créée en 2009) dans laquelle ses filles l’ont également rejoint. La saga « Bechu architectes » fêtera ses 100 ans en 2020.

Impliqué dans l’enseignement, il donna des cours d’architecture à l’ESTP de 1999 à 2011, et est également depuis 2009 le Directeur de l’architecture des écoles d’Art américaines de Fontainebleau. Il est également membre de la société française des Architectes SFA, de l’Union franco-britannique des architectes UFBA, et de l’Académie d’Architecture. Sa passion pour l’innovation, ses idées en matière d’urbanisme, sa recherche sur les nouvelles voies qu’offrent les fractales ou le biomimétisme lui ont également permis d’être invité à intégrer l’Académie des Technologies depuis 2009, et d’être également partenaire du CEEBIOS (Centre européen du biomimétisme) depuis 2015. Passionné par l’histoire et l’identité d’un lieu, il redonne des racines aux lieux et aux hommes qui les ont perdues. Sa recherche architecturale et urbanistique s’appuie sur les mathématiques fractales et l’économie de la connaissance. Projets neufs ou en centres anciens, projets de rénovation mais aussi campus et morceaux de villes lui permettent de puiser ses sources dans l’analyse de la culture, de la morphologie et de l’histoire à traiter, avec pour grand objectif de supprimer des fractures et de relier les histoires tout en mettant en œuvre des méthodes de projets et des stratégies éco-responsables qui répondent aux problématiques présentes et futures. Anthony a également été nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2014.

Parmi les principaux travaux d’Anthony Bechu, on distingue pour la France : La Tour D2 à la Défense, la réhabilitation des quartiers Saint-Lazard et Edouard VII avec l’Olympia à Paris, le siège de Dassault aviation à Saint-Cloud, la rénovation du crédit foncier l’Hôtel-Dieu Intercontinental à Marseille, La Cité Internationale de la Gastronomie à Dijon… Et à l’étranger : le CELAP à Shanghai (Chine), le Pavillon des lumières à Chengdu (Chine), le Stade Thiqar en Irak, le siège de la francophonie au Sénégal, le complexe Wadhi Hills à Beyrouth, celui de Paris Impression à Shanghai, l’urbanisme de la ville de Pingyao (classée au patrimoine mondial de l’UNESCO), la tour Number One Peking Road à Hong Kong ou encore, l’Université Polytechnique Mohamed VI de Laâyoune (Maroc).