HOBSON Andrew



Andrew Hobson est un architecte Franco-Britannique, formé à l’Université de Westminster et à l’Architectural Association de Londres où il obtient son diplôme en 1984.

Dans le cadre de son cursus, il entreprend des missions en France, sur le renouvellement urbain et architectural de centres villes historiques, pour l’Association Nationale de Sauvegarde du Patrimoine Historique et Artistique de la France.

Il rejoint l’équipe de Pierre Colboc, de Renaud Bardon et de Jean-Paul Philippon, Lauréats du concours du Musée d’Orsay, pour travailler sur la conception des espaces de la grande Nef, dédiés à l’accueil des œuvres du sculpteur Carpeaux. Parallèlement, il écrit son mémoire sur les œuvres de l’architecte français Victor Laloux, d’où son attachement à la Ville de Tours.

Membre du Royal Institute of British Architects depuis 1985, il s’installe en France en 1986 et rejoint Bernard Reichen et Philippe Robert, où il rencontre l’un de ses associés actuels, Jérôme Le Gall. Il participe à la conception et à la réalisation d’un Musée de machines agricoles à Chartres et du Pavillon de l’Arsenal à Paris.

En 1987, il s’inscrit à l’Ordre des Architectes en France et rejoint Arte Charpentier dont il devient Architecte Associé en 1992. Il participe à de nombreux concours nationaux et internationaux et remporte la compétition internationale pour un nouvel Opéra à Shanghai en 1994. Un sujet de prédilection qu’il avait choisi pour son diplôme dans l’atelier de Peter Cook à l’Architectural Association.

Il s’installe à Shanghai pour la durée du projet, travaillant avec I’Institut de Chine de l’Est pour la conception et la réalisation de l’ouvrage et est honoré par la remise de la Médaille d’Or de l’Architecture pour cet œuvre. À cette occasion, il collabore avec le peintre tourangeau Olivier Debré qui réalisa une de ses dernières œuvres, le rideau de scène du Grand Théâtre de Opéra de Shanghai. L’agence participe à de nombreux projets et aménagements urbains, notamment le nouveau quartier 2000 de Wanli qui lui donnent l’opportunité de développer ses compétences en urbanisme. Ainsi, il dessine la nouvelle Place Centrale de Pudong, le nouveau Campus de l’Université des Métiers de l’Immobilier, ainsi que le Centre des Visas et de l’Immigration.

Son expertise dans le domaine de l’hôtellerie l’amène à travailler avec de nombreux clients internationaux et de grands opérateurs hôteliers ; il conçoit et réalise l’Hôtel Méridien à Nouméa et plusieurs projets d’ensembles résidentiels en Thaïlande.

Après avoir participé au rayonnement et au développement de l’agence en Asie et en Chine, il conserve des liens étroits avec l’empire du milieu. En 2011, on lui confie la réalisation de la nouvelle chancellerie de la République Populaire de Chine, Hôtel Montesquiou, en secteur sauvegardé du septième arrondissement à Paris et plus récemment, la restauration et la transformation de l’hôtel de Rouvre (dit aussi Lebaudy) 11 Avenue George V, qui accueille désormais les services consulaires de Chine à Paris.

En France, il conduit des opérations dans le secteur tertiaire en structure charpente métallique, tant sur des projets neufs, comme l’immeuble Séquana à Paris Seine Rive Gauche, que sur des projets de réhabilitation, notamment l’Imprimerie Nationale à Paris.

Il travaille également sur des sujets de patrimoine à grande échelle, tel que le renouvellement et la valorisation du Haut de la rue Nationale à Tours, dont le plan de sauvegarde et de mise en valeur est l’oeuvre d’Elizabeth Blanc et de Daniel Duché, pour concevoir un quartier mixte d’hôtellerie, commerces et logements en bordure de Loire, qui s’intègre dans la composition magistrale de l’entrée de ville de l’architecte Pierre Patout.

Depuis 2010, Andrew Hobson assure la Direction Générale d’Arte Charpentier Architectes aux côtés de Jérôme Le Gall et d’Abbès Tahir. Cette agence pluridisciplinaire d’architectes, urbanistes, paysagistes et architectes d’intérieur, fondée par Jean-Marie Charpentier en 1969, compte aujourd’hui une centaine de collaborateurs, de 15 nationalités différentes à Paris, Lyon et Shanghai.

Membre de l’Union Franco-Britannique des Architectes il œuvre pour de meilleurs échanges entre des confrères de la profession de part et d’autre de la manche et anime aussi un réseau d’architectes, l’European Architects Network, fondé en l’an 2000.

Andrew Hobson est Membre titulaire de l’Académie d’Architecture depuis décembre 2015.