LANCEREAU Gérard



Né à Paris en 1955
Création d’un atelier d’architecture et d’urbanisme en 1981
avec Bénédicte Meyniel architecte DPLG
exerce à Poitiers

Diplômes et titres
architecte DPLG en 1980
Urbaniste O.P.Q.U.
architecte conseil de l’Etat (DRIEA UDEA75)
chargé de cours à l’ENSIP université de Poitiers
Membre de l’Académie d’Architecture depuis 2012

Activité professionnelle :
Principalement orientée vers la commande publique, l’activité de l’atelier s’est développée à partir des concours sur des programmes variés d’équipements et de logements… Progressivement, avec l’intention de mieux comprendre le
contexte des projets et leurs enjeux, les interventions dans le domaine de l’aménagement, espace public, études urbaines se sont multipliées avec une approche plus globale et plus en amont de la commande architecturale, les
interventions dans les quartiers en renouvellement urbain et l’aménagement des espaces publics nous ont conduit à oeuvrer sur une plus grande échelle avec une réflexion sur les enjeux urbains et la programmation. Le travail sur l’espace public et le paysage a beaucoup enrichi nos projets d’architecture.

L’activité de l’agence aujourd’hui se répartit en deux domaines :
Les projets d’architecture et principalement :
– Equipements publics, Bureaux et activités tertiaires, Logement social

L’espace urbain :
– Opérations de renouvellement urbain
– Aménagement des espaces publics

Passion de l’architecture et de la ville
Après un début d’activité rythmé par les concours, est venu le temps d’une réflexion critique sur la production quotidienne de l’architecte. Vers une approche formelle plus retenue, épurée et autant que possible affranchie des
influences et des références même si le mouvement moderne et le minimalisme sont indéniablement à l’esprit. La démarche est caractérisée par une recherche d’adaptation de l’architecture aux enjeux du programme et de la ville, leurs dimensions, leurs échelles et par une recherche de maîtrise de plus en plus grande des détails, quelle que soit l’économie de moyens. Nous aimons le dessin, nous accordons la plus grande importance au contexte urbain et paysager dans l’architecture, à la valeur d’usage, en revendiquant toujours la dimension culturelle de l’architecture. l’intervention contemporaine dans un contexte urbain historique est un thème fréquent de nos projets.

1er prix de l’architecture du Grand public 2004 du ministère de la Culture, logements sociaux à Angoulême
Lauréat grand prix de l’aménagement en site inondable, ministère
de l’environnement 2015 (aménagement du centre ville de Mont de Marsan)
Lauréat du grand prix 2016 de la revue des collectivités locales du Sénat
(Mont de Marsan)
1er prix de l’aménagement littoral CAUE de la Vendée 2015 (front de mer des Sables d’Olonne)