MAS Jean



Né en 1954 à Casablanca – Maroc
Architecture/ Projet Urbain/ Enseignement

Jean Mas a étudié l’architecture à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture à UP7 puis au sein de l’Atelier UNO à Paris-Belleville (UP8). Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture UP8 Paris-Belleville en 1984

Membre titulaire de l’Académie d’Architecture depuis Novembre 2018.

Jean Mas a débuté sa carrière d’architecte au sein de l’agence Richard Meier à New York de 1982 à 1983, avec lequel il sera par la suite associé à la réalisation de deux projets à Paris, dont le siège de Canal+.
En 1986, en association avec François Roux, il a fondé l’agence MAS & ROUX, et a réalisé durant près de deux décennies, des opérations de commande publique et privée.
Depuis 2006, au sein d’ATELIERS 2/3/4/ (https://www.a234.fr), il a développé de nombreux projets en France ou à l’international: équipements publics, projets urbains, hospitaliers, industriels, logements, tertiaires, dont de nombreux projets de tours.

Conseil

Architecte-conseil de l’Etat de 1991 à 1994 pour le Ministère de l’Equipement et du Logement

Enseignement

Maitre de Conférences à l’Ecole d’architecture Paris Val de Seine depuis 2006,
où il siège au Conseil d’Administration depuis 2011,
Enseignant-Chercheur rattaché au Laboratoire EVCAU.
Enseignant à l’École d’Architecture de Genève de 1990 à 1994, puis à Paris-Villemin, et Versailles jusqu’à 2006.
Enseignant invité (workshops/ conférences) dans de nombreuses Écoles d’Architecture à l’international, parmi lesquelles Milan, Bangkok, New York, Valencia, Helsinki.

Recherche

Co-Fondateur à Paris Val-de-Seine en Master du Domaine d’Etudes et de recherche A-lto, dont un des éléments essentiels du manifeste est que la pratique théorique du projet est au centre de l’enseignement, l’expérimentation en étant le maître-mot. Cette pratique se fonde sur une connaissance de l’habiter et des pratiques sociales qui lui sont liés. Elle cherche à produire des lieux ouverts, non seulement pour éviter la production d’objets isolés qui ne seraient issus que d’élans esthétiques, mais aussi pour apprendre à résister aux forces économiques avides de mobilité. Elle suppose des hypothèses, qui doivent être démontrées.
A-lto « Architecture – Laboratoire des Territoires Ouverts » veut pointer l’urgence de placer la recherche au cœur de l’élaboration, et donc au cœur de l’activité projectuelle, pour une architecture présente et pertinente, en recherche permanente, autour de quatre problématiques : Changement de climat /Moins d’architecture, plus de ville /Architecture nécessaire/Le commun.
Jean Mas contribue dans le DE A-lto au projet de recherche « Forme des matières dans le but d’habiter : Megaform as urban landscape / Ordre ouvert et densité »)

Distinctions/ Expositions

Jean MAS a été lauréat des « Albums de la Jeune architecture » en 1985,
et exposé à l’IFA en 1990 pour l’exposition des 40 architectes de moins de 40 ans.

Jean Mas a vu ses projets exposés en de nombreuses occasions en France ou à l’étranger, notamment à l’IFA, au Pavillon de l’Arsenal, à la Biennale de Venise, la Maison de l’Architecture ou encore la Galerie de l’Architecture à Paris, projets remarqués ou lauréats de plusieurs prix :
– Prix de la Construction Métallique pour la Salle des Marchés de la Société Générale en 2011
– l’Archi Design Club Awards en 2016 et le Green Solutions Awards en 2017 pour le Lycée International de l’Est parisien
– Green Solutions Awards pour le projet de réhabilitation Ampère e+ en 2017,
– prix BIM d’argent pour la Tour des Jardins de l’Arche en 2018
– prix FACADES2BUILD Awards pour le projet Austerlitz en 2019
– prix de la Pyramide d’Argent pour le projet de logements Trilogie à Asnières, en 2019

Architecture/ projet urbain/ Design
Principales réalisations :

Santé : Hôpital Louis Mourier à Colombes/ Maternité/ Bloc
Scolaire : Lycée International de l’Est Parisien à Noisy
Equipements : CCI de Chartres/France Telecom Auch
Sièges Sociaux : Canal+(avec R. Meier)/SNCF/Pfizer/Cardiff/
Megastructure technique : Salle des Marchés de la Société Générale
Tours : Tour Gan/ Tour des Jardins de l’Arche/ Tour à Hanoï
Equipement public, Salles de Spectacle : Cité des Loisirs de Courbevoie
Logement : Boulogne D2/MH17à Nanterre/ Asnières Trilogie
Maisons : Maison rue Favorites/Maison pour une Photographe/Main d’Or
Projet Urbain : Quartier O’rizon (1100lgts) sur le Plateau de Saclay
Industriel : Hangar A380 à Roissy pour Air France/
Design : Chaise n°8/ Client’s Suite Natixis
Recherche sur la densité positive : Osmoz, Campus Vertical, le bâtiment-colline

Rédaction/ Transmission

Jean Mas a publié plusieurs textes dans des revues (Faces/ Archiscopie/ Moniteur/Construction Moderne/ Archistorm) ou des monographies (Meier/Kagan), sur des projets d’Architecture ou sur l’enseignement, et donne régulièrement des conférences dans les Écoles d’Architecture ou dans des colloques en France et à l’étranger.

ateliers 2/3/4/, valeurs

Au sein du collectif 2/3/4/, Jean Mas entend porter en équipe dans chaque projet l’opportunité d’une recherche qui le rend unique, et spécifique.
La dynamique d’Ateliers 2/3/4/ est celle d’un groupe s’appuyant sur des talents individuels, qui réunit treize associés et plus de 100 collaborateurs entre Paris, Montpellier et Shanghai.

2/3/4/ s’engage à toutes les échelles, du territoire à l’aménagement intérieur et croit en la « densité » comme composante majeure de la ville durable. Son savoir-faire sur la perméabilité des édifices, lui permet, telle une alchimie, de transformer la « densité en intensité », dans un projet de ville autour du concept du grand parc urbain habité.
Ateliers 2/3/4/ défend le luxe d’un « savoir vivre » à la recherche du « bien-être ».

Taillé sur mesure, chaque projet est l’objet d’une recherche et de la détermination préalable d’une « valeur en plus » à porter, que ce soit en matière de développement durable, de typologie, de haute qualité d’usage, de matérialité ou de contingence poétique. Comme le souffleur de verre, c’est par l’intérieur que les édifices de 2/3/4/ prennent forme. Leurs enveloppes, comme un vêtement, protègent sans gêner le mouvement : comme un paysage, elles évoluent avec le temps.