DUTHILLEUL Jean-Marie



Jean-Marie Duthilleul, né en 1952, est architecte (École de Paris La Seine) et ingénieur (École polytechnique et École nationale des ponts et chaussées). Il est « tombé » en architecture dès son jeune âge, son père, Jean Duthilleul, étant architecte, associé à Pierre Sonrel, architecte et scénographe. Très tôt, il travaille dans leur agence qui conçoit théâtres et premières maisons de la culture (Amiens, Orléans).
En 1969, il entreprend des études de philosophie, puis se lance dans des études d’ingénieur qui le conduiront à se spécialiser dans la conception et le calcul des structures qu’il enseignera ensuite pendant plus de dix ans à l’École des ponts et chaussées.
Dans le même temps, il s’investit sur le sujet de la ville en intégrant l’équipe du secrétariat des villes nouvelles qui anime des réflexions urbaines notamment sur la centralité, la mixité, la densité et, déjà, la maîtrise de l’énergie dans la cité. Avec quelques architectes et urbanistes travaillant dans des établissements publics ou des collectivités locales, il fonde en 1980 l’association Architecture, Urbanisme et Service public qui réfléchit sur le métier de concepteur dans les structures publiques.
Il continue également à travailler de façon intermittente dans des agences pour participer à des équipes de projets sur de grands concours.
Il rejoint en 1982 l’équipe chargée de préparer une exposition universelle à Paris en 1989, puis, après l’abandon de celle-ci, l’équipe qui organise la réalisation des grands projets de l’État à Paris.
En 1986 les dirigeants de la SNCF l’appellent pour structurer un atelier d’architecture. Avec Étienne Tricaud, qui le rejoindra peu après, il se lance alors dans la conception des grandes gares contemporaines françaises qu’il perçoit comme des territoires nécessitant à la fois une approche urbaine et une approche d’architecture (gare multimodale de Roissy-Charles-de-Gaulle, gare Lille-Europe) : ouverture sur la ville, intermodalité, gestion des flux, lisibilité, développement des commerces et services.
En 1997, lauréat du concours international pour la gare TGV de Séoul, il crée, avec Étienne Tricaud, dans le groupe SNCF, l’agence Arep équipe pluridisciplinaire d’architectes, ingénieurs, urbanistes, designers, économistes, qui s’investit dans la création de nombreuses gares tant en France qu’à l’étranger, et de l’aménagement urbain qui en découle (Chine, Vietnam, Qatar, Maroc, Russie, Inde, Italie, Belgique). Arep développe également des études urbaines à grande échelle (pôle d’échange de Massy, Grand Axe de Pékin, quartier de Nancy Grand Cœur, Reims, Bezannes).
Structure de conception, de réalisation et d’expertise, reconnue dans le monde entier, Arep entend élargir à tous les territoires la conception que les deux associés se sont forgés au fil des projets d’un métier de constructeur, architecte et ingénieur, forcément multidisciplinaire.
Jean-Marie Duthilleul a participé à la consultation du Grand Pari(s) dans l’équipe réunie autour de Jean Nouvel. En 2012, ayant quitté Arep, il crée sa propre structure : l’agence duthilleul.