L’exposition « Stanislaw Fiszer : Héritage et transmission » met l’accent sur deux facettes complémentaires de son intense activité, qui l’a vu se partager entre un engagement sans faille dans la création architecturale et une contribution généreuse à la formation, mettant compétences et expérience au service des étudiants de l’École d’architecture de Nancy. L’exposition vient mettre en lumière une séquence tout à fait exemplaire de renouvellement de la pédagogie qui se développe dans cette école après 1968. Jean-Pierre Epron qui en a pris l’initiative, a su repenser les contenus et fédérer une remarquable équipe d’enseignants, parmi lesquels on peut, entre autres, compter Philippe Boudon, Bernard Hamburger, Alain Sarfati et Stanislaw Fiszer. La présentation de l’œuvre de ce dernier fait ici une place significative à son activité d’enseignant au sein de l’école nancéienne. C’est ce couplage et la complémentarité de ces deux modes d’exercice qui est illustrée par le thème même de la « Transmission » : elle donne son titre à la présentation et est traduite par les travaux et réalisations d’un panel d’anciens étudiants de Stanislaw Fiszer.

Lire le catalogue en ligne (44 pages) :

Catal